Réactions d'Adrien Jarrier, Bastien Loudot et Maud Gilbertas concernant l’arrêt des compétitions amateurs

Ci-dessous retrouvez les réactions d'Adrien Jarrier, Bastien Loudot et de Maud Gilbertas concernant l’arrêt des compétitions amateurs.

Adrien Jarrier : Tout d’abord, il est important de prendre en compte un contexte sanitaire difficile.

Cette décision était attendue depuis quelques semaines déjà. A partir du moment où nous n'avions pas pu reprendre normalement en janvier il me semblait difficilement concevable d'aller au bout de la saison. 

Cette période sans compétition et surtout avec des consignes sanitaires strictes (pas de contact, pas d'opposition) à engendrer un manque de motivation chez de nombreux joueurs. Elle s'ajoute à l incohérence liée aux décisions gouvernementales. En club pas de contact mais dans les lieux publics comme les city stade pas de restrictions. Résultat certains préfèrent zapper l'entrainement et se retrouver au city stade. 

Avec cette décision officielle nous allons nous projeter sur la saison prochaine même si nous avons déjà anticipé. On espère tous pouvoir reprendre des entrainements normaux et pourquoi pas faire quelques rencontres amicales sur les mois de mai et juin si la situation sanitaire le permet. 

En attendant la structure éducative s'organise pour proposer des entrainements et rencontres ludiques et sportives à ses pratiquants. A venir des tournois de tennis ballon entre autres...

Pour résumer cette saison les instances fédérales n'ont fait que suivre les directives gouvernementales mais nous ont laissé trop souvent dans le flou en espérant une hypothétique reprise.

L'Etat lui aussi a delaissé ses clubs avec des décisions qui changeaient du jour au lendemain. Difficile à suivre pour tous nos licenciés.

Malgré tout il faut se concentrer sur l'avenir et proposer une offre sportive et compétitive attrayante à nos passionnés. Nous allons concrétiser de nouveaux projets dans les jours qui viennent. Les matchs officiels sont terminés pour cette saison mais le football continue et le club se développe toujours en coulisses.

Nous continuerons les entrainements tant que cela sera permis et nous espérons que nos licenciés passionnés soient toujours présents dans les semaines à venir.

 

BASTIEN LOUDOT : L’issue ne pouvait être que celle-ci, et je pense personnellement que c’est la meilleure. Nous avons passé une année difficile sur le plan sportif, et être constamment dans l’incertitude de jouer avec des équipes plus ou moins décimées entre cas contact et cas covid c’est difficile à gérer pour tous les clubs.

Nous sommes évidemment peinés de ne pas pouvoir rejouer avant la saison prochaine, quand on aime le football et que depuis notre plus jeune âge les weekends sont pris par les matchs il est certains que cela manque!

Dans ces moments il faut positiver, et prendre conscience qu’il y a plus grave et que la santé reste prioritaire. Restons tous solidaires, respectons les décisions, et faisons tous les efforts nécessaires pour pouvoir reprendre une vie normale ce qui permettra à toutes les associations sportives de reprendre et à l’USCP en particulier de fêter de nombreuses victoires futures avec nos supporters qui eux aussi se languissent de revenir s’accouder au bord de la moquette d’Hervé BOIVIN pour voir les puissantes frappes d’Anthony BERNARD!

 

Maud Gilbertas : L'annonce de l'arrêt des championnats amateurs n'est pas une grande surprise, on s'y attendait. C'est une décision assez logique étant donné la situation sanitaire actuelle.

Mais c'est un coup d'arrêt pour le football amateur. On a l'autorisation jusqu'à présent de s'entraîner mais sans contact. Sans opposition à l'entraînement et surtout sans compétition, il va être difficile de rester motivé jusqu'à la fin de la saison. Certaines de mes coéquipières ont un peu de mal en ce moment à continuer de venir aux entraînements.

J'espère que la situation nous permettra rapidement de reprendre les entraînements avec contact et de faire des matchs amicaux pour préparer la saison prochaine, mon âme de compétitrice en a besoin. Éducateurs, dirigeants, bénévoles, spectateurs, joueurs et joueuses se retrouveront une fois cette crise passée autour de cette passion commune au sein de l'USCP et des clubs de football amateur.