#13 A la rencontre de Sylvain Monet

Pour la 13ème édition de "A la rencontre", nous partons à la découverte de Sylvain Monet, joueur en équipe senior et membre du comité directeur du club.

 

Salut Sylvain, peux-tu te présenter et nous raconter ton parcours footballistique ?

 

" J’ai commencé le foot à Charolles en débutant pour 2 années avant de rejoindre l'USC Paray Foot pour 10 années consécutives. Après ça, j’ai fait une pige à Rigny-sur-Arroux, club dénicheur de talent comme Mathieu Bouillet ou Franck Bouchot. Je suis revenu il y a 7 ans à l'USC Paray Foot, et depuis j’ai tout connu : de l'équipe C à jouer dans des contrées lointaines au fin fond de la Saône-et-Loire, la montée avec l'équipe B en Promotion de Ligue et aujourd’hui ça fait 4 saisons que je suis plus ou moins en équipe A qui évolue en Régional 1. "

 

 

Comment se passe ton début de saison personnellement ? Comment sens-tu l'équipe d'un point de vue collectif cette saison ?

 

" Concernant mon début de saison, il est à l'image de l'équipe : beaucoup trop insuffisant. Je manque de rigueur et de justesse mais je me remet en question perpétuellement pour essayer de sauver le club. Concernant l'équipe, je pense qu’il va falloir se regarder droit dans les yeux et aller au combat tous ensemble si l'on veut se sauver. On manque de caractère et de confiance en nous, un enchaînement de résultat positif nous permettrait de relancer la machine. "

 

Tu fais parti du comité directeur du club, qu'est-ce qui te motive à t'investir dans le club ?

 

" Ce qui me motive aujourd’hui à m'investir dans le club, c’est que je partage les mêmes convictions que mes présidents. On se doit de rester un club familial avec de vrais valeurs et de vrais bonhomme sur le terrain. Nos infrastructures et la qualité de nos éducateurs nous permettent d'être optimiste quant à l évolution du club dans les années à venir. "

 

L'équipe restait sur 4 matchs sans défaite, comment rebondir après la désillusion contre Avallon ?

 

" Après la désillusion d'Avallon la seule solution va être de remettre le bleu de chauffe et d'être efficace. On parle beaucoup mais maintenant on se doit d'agir, on a déçu beaucoup de monde avec cette défaite. Personnellement au vu de ma prestation je m'en veux et j’ai à cœur de redorer le blason parodiens dès ce week-end. "

 

Le mot de la fin : " Je crois en notre groupe pour réussir une bonne fin de saison et ne pas gâcher le travail effectué par le groupe B cette saison. Et je tiens à féliciter également l'équipe C qui est exemplaire dans son implication et sa réussite sportive. "