Unis sous nos couleurs partageons notre ferveur - USC Paray Foot

Interview #1 Flash back Alexandre Forasté


Salut Alexandre, alors comment se passe ta nouvelle vie en Haute-Savoie ? Comment est ton nouveau club ?

Salut à tous, écoute je suis très bien installé dans une magnifique région. Je commence à prendre mes repères donc tout va pour le mieux. Je suis maintenant salarié à l’AS Sillingy, un club de 400 licenciés où l’équipe fanion évolue en Départemental 1. Je bénéficie de très belles installations avec un cadre magnifique au milieu des montagnes et deux terrains synthétiques.

 

Quelles sont les raisons qui t’ont donné envie de relever ce défi ? Quelles sont tes nouvelles responsabilités ?

Après avoir obtenu le BEF à Paray la saison dernière, nous avions comme projet avec ma conjointe de nous installer à Annecy, elle a vécu quelques temps ici auparavant, elle est forcément tombée amoureuse de cette belle région. Je cherchais également un projet professionnel.

Aurélien Miconnet (CTD de Saône et Loire), que je remercie encore pour son accompagnement, a fait parvenir mon CV en Haute Savoie et j’ai alors eu plusieurs propositions. Je voulais également continuer d’évoluer dans mes fonctions et j’ai obtenu après quelques mois, le poste de Directeur Technique du club. Je suis chargé principalement d’élaborer la politique technique et sportive du club ainsi que d’accompagner les salariés et les éducateurs du club, au bon fonctionnement de tout cela.

 

Tu joues au milieu de terrain maintenant, comment ça se fait que tu sois là ?

C’est un poste que je connais car j’ai longtemps évolué à celui-ci avant que Dédé (Julien Rondet) me repositionne. Mon coach actuel Jérôme Coste, estime que par rapport à ce qu’il essaye de mettre en place (jeu de position notamment), ce poste me convient mieux et je prends énormément de plaisir dans ce nouveau groupe.

Nous avons même atteint le 6ème tour de Coupe de France cette année, ce qui pour un club de Départemental 1 est déjà un bel exploit.

 

Tu as des projets pour le club ?

Comme je l’ai précisé plus tôt, l’objectif principal est de structurer le coté sportif du club. Je pars du principe que pour passer un cap sportivement et faire progresser les joueurs, il faut que l’encadrement soit le plus compétent possible.

C’est pourquoi l’axe prioritaire est d’établir un plan de formation pour l’ensemble des éducateurs et dirigeants afin que les joueurs aient des meilleurs contenus de séance.

Le projet que j’ai proposé pour le club est un projet à moyen terme (2022-2025) avec pour objectif, une montée en Régional 3 sous trois ans avec un groupe composé de 80% des jeunes formés au club.

 

 

Qu’est ce qui te manque le plus à Paray ?

Les potes forcément car j’ai passé de très belles années ici, c’est à Paray que je suis devenu ce que je suis aujourd’hui professionnellement. Je me suis toujours senti très bien dans ce club.

Le côté sportif était également très intéressant aussi bien personnellement en tant que joueur mais également en tant qu’entraineur malgré le fait que la pandémie ai rendu les choses plus difficile ces dernières années.

 

Quel est ton meilleur souvenir à l’USCP ?

J’en ai tellement que c’est difficile de faire un choix mais je dirais l’accession en Régional 2 avec l’équipe réserve, quel régale cette année là avec un groupe extra !

J’aurai pu parler d’un but que j’ai inscris mais malheureusement, j’en ai marqué qu’un seul en 5 ans et c’était lors de mon premier match...

 

Nous te laissons le mot de la fin…

Je tenais à remercier toutes les personnes qui ont fait de moi ce que je suis aujourd’hui. J’ai une pensée à tous les parents que j’ai pu côtoyer toutes ces années, mes entraineurs, à tous les joueurs et joueuses du club, les présidents qui m’ont également fait confiance.

Je passe un coucou aux joueuses et joueurs qui sont partis dans différents clubs et Pôles, je leur souhaite beaucoup de réussite.

Si vous passez par Annecy, n’hésitez pas, ça serait avec plaisir de se revoir. J’espère aussi pouvoir passer avant la fin de saison pour vous recroiser aux bords des terrains.

 

 

Anniversaire de l'épopée en Coupe de France

Il y a 11 ans jour pour jour, nos Parodiens disputaient un 32ème de Coupe de France.
Félicitations encore à eux pour ce magnifique parcours ! 
A quand un match de gala entre nos anciens et nos seniors d'aujourd'hui ? 

Les matchs amicaux pour la reprise

 

Voici les 4 matchs amicaux prévus pour le groupe Régional avant la reprise du championnat le 27 février pour notre équipe fanion. 
Tant dis que l’équipe C jouera contre Union Saint Bonnet La Guiche samedi 22 janvier 2022 à 18h00 au Stade des Sables. 

 

Fin de la première semaine pour nos séniors

Fin de la première semaine de reprise avec beaucoup de travail de motricité, renforcement, course…
 
 
 

#6 A la rencontre de Romain Comte

Aujourd'hui, nous sommes allés à la rencontre de Romain Comte, entraineur des séniors féminines depuis le début de saison,
connu au club pour son calme et sa gentillesse. 

Le Stade des Sables sous son manteau blanc

 
 
Ce soir c'est l'heure de la reprise pour nos seniors tandis que demain sera le tour des enfants. Horaires et lieu habituel.

#5 A la rencontre de Mohamed Aly Doumbouya

 

 

 

Pour cette première interview de l'année 2022, nous sommes allés à la rencontre de Momo Doumbouya, un exemple à suivre et un homme plein d'amour et d'expérience au sein du club... Voici la version intégrale.

#uscpfamily 

Bonjour Momo, peux-tu te présenter et surtout comment vas-tu ?

Bonjour à tous, je me présente, Doumbouya Aly, pour d’autres Momo, Aly et pour les plus intimes Tonton Dou. Je profite de l’occasion pour vous souhaiter une très belle année à tous, sans oublier vos familles, que 2022 vous permette de vous réaliser encore plus, plein d’audace, d’émotion, la santé et plein de love.

 

Tu es un cadre naturel du groupe sénior, peux-tu nous expliquer en quoi consiste ce rôle ?

Pour commencer, quand bien même je ne me donne pas ce rôle, je sais juste une chose, on ne force pas le naturel, quand tu fais quelque chose, fais-le avec le cœur, avec beaucoup d’amour. Le football m’a beaucoup apporté, c’est la plus belle leçon de vie parce qu’il y a tout dans le football, des émotions et tout le reste. Et je rends au football à chaque seconde quand j’ai l’occasion, sans être donneur de leçon.

En tout cas, je suis heureux d’être avec vous, parce que vous êtes de belles personnes, même si certains sont un peu fous, ils se reconnaitront…

 

L’équipe réserve vit une première partie de saison compliquée, tu le ressens comment de ton côté ?

Mon ressenti est qu’il faut juste laisser le temps faire son effet. C’est vrai que c’est un début un peu difficile, mais c’est ça qui est intéressant. C’est toujours dans la difficulté qu’on progresse, parce que qu’on ne peut que s’améliorer, aller de l’avant, il y a un gros potentiel dans ce groupe. Il faudrait juste qu’il en prenne conscience, ne plus douter et ça ira très bien, avec l’aide de tout le monde. Ils ont énormément de chance en plus car ils ont des éducateurs amoureux du football qui le feront progresser, il faut juste du courage…

 

Après autant de temps sur le terrain, qu’est ce qui t’anime pour continuer le foot ?

Ce qui m’anime, c’est l’amour du football, aimer ce qu’on fait, heureux d’être sur les terrains, et je pense qu’il n’y a pas de secret. En fait, juste un peu, d’abord il faut se donner des objectifs à chaque fois, à chaque saison, et de respecter ce que tu fais. Ensuite te poser les bonnes questions et travailler, avoir de l’abnégation, du courage et toujours vouloir en faire plus que les autres, surtout en dehors des terrains, faire beaucoup de sacrifices…

 

Tu es le seul joueur du club à avoir joué en sélection nationale, pour rappel la Guinée, comment as-tu vécu ce moment ?

Quel plaisir inoubliable, on ne peut pas trop expliquer, c’est un peu la récompense de temps d’efforts fournis, la reconnaissance de faire partie des meilleurs joueurs de ton pays, avec la fierté individuelle et collective de ma famille. Le moment où tu apprends, tout explose dans ta tête. Mais que du positif, à chaque fois que j’y pense, j’en ai encore des frissons, et ça me fait penser à mes parents, paix à leurs âmes.

 

Aujourd’hui, quand tu regardes ton parcours, entre la sélection, tes clubs en France et à l’étranger, de quoi es-tu le plus fier ?

Ce n’est pas trop mon habitude de regarder derrière moi, mais quand ça m’arrive, je me dis quelle chance d’avoir vécu tout cela, quel privilège d’avoir rencontré tant de belles personnes, si c’était à refaire je recommencerai tout de suite.

 

Nous te laissons le mot de la fin…

« Doumbouya family love », bon courage à tous et à très vite sur les terrains.

 

Merci à toi Momo pour cette interview, pour toute l’expérience et l’amour que tu nous apportes, bonne saison à toi.

 

 

Mise en place d'un créneau d'Aide aux Devoirs

Titulaire d'une licence en histoire et éducateur au club, Corentin Rizet, a mis en place un créneau d'Aide aux Devoirs.
Sur le volontariat, il a pour but d'aider les licenciés à faire leur devoir avant les séances d'entraînement.

Une semaine avant la reprise pour nos séniors

Nous sommes à une semaine de la reprise pour le groupe seniors, en attendant celle-ci, les coachs leur ont préparé un programme de remise en forme.
Le prochain rendez-vous de championnat sera pour l’équipe C avec un match en retard contre Union Saint Bonnet La Guiche.

La reprise pour la Classe Horaires Aménagées

Hier sonnait la reprise en cette année  pour la classe horaires aménagées du le collège René Cassin, après un premier trimestre très bon. Voici les commentaires de leurs éducateurs et salariés au club Corentin Rizet et Jonah Romelli :
 
" Les jeunes ont une grosse capacité d'écoute ce qui permet de travailler dans un environnement saint.
Pour cette première année, nous avons un groupe hétérogène de 11 jeunes, nos séances sont axées sur du travail technique.
Nous avons pu voir une bonne progression sur tous les jeunes, ils ont compris en quoi consistaient ces entraînements supplémentaires"