Les Années 1940 :

L'Association Sportive Ouvrière Parodienne (A.S.O.P.) du fait de la guerre était en sommeil dans les années 1939-1940. Les joueurs seniors étaient mobilisés puis prisonniers.

En 1940 des jeunes se sont réunis pour former des équipes de quartier qui se rencontraient ici et là. Comme cette envie de jouer existait aussi dans les villes environnantes, il y eu des déplacements en bicyclette à Palinges, Digoin, Neuzy, Génelard, quelquefois à deux sur le même vélo.
Des adultes ont commencé à aider ces jeunes et des commerçants ont bien voulu transporter bénévolement les joueurs avec camions gazogéne : M. ROLLET de Romay avec son camion frigorifique, M. GOMEZ grossiste en légumes avec un camion bâché.
Plus tard, il y a même eu des déplacement avec le fourgon des pompes funébres.

Un arbitre faisait aussi fonction de dirigeant, M. Henri NUGUES, s'est adjoint à lui M. Ernest CARRIER fabricant de produits en ciment. Ces deux personnes assureront le maintien du football Parodien pendant la période de la guerre. Ils déposeront des statuts le 4 Décembre 1941 pour former l'Union Sportive Parodienne (U.S.P.). Le terrain se situait au centre ville, près de la place du champ de foire, les vestiaires dans une salle de l'hôtel du champ de foire, puis à l'hôtel de la poste. Les réunions pour la formation des équipe se tenaient dans la salle de la gymnastique l'Avenir, qui était adossée à la Basilique. Aprés la guerre, des vestiaires furent construit sur le stade. La présence d'un entraineur n'étant pas obligatoire, les joueurs faisaient leur préparation chez eux ou dans leur quartier. Malgré le peu de moyens, il y avait quand même une équipe première et une équipe juniors. L'équipe première a été sacrée champion de Saône-et-Loire de 1ère Division en 1942-1943 et a accédé en promotion d'honneur.

1940-Equipe-Veteran

La Naissance de l'U.S.C.P. :

Fin 1944 il a été fait obligation à l'école d'apprentissage de la SNCF de pratiquer un sport. Le foot a été choisi, et les jeunes cheminots ont investi le stade Fauchon sous le titre Cheminots Sportifs Parodiens avec comme Président M. Claudius BUFFET...
Presque aussitôt, M. CARRIER Président de l'U.S.P. provoqua une réunion et proposa une fusion pour qu'il n'y ait qu'un club de foot à Paray. Ainsi est née l'Union Sportive et Cheminots Parodiens (U.S.C.P.).

  • U : comme Unissons ou Union
  • S : comme Social
  • C : comme Club ou Collectivité
  • P : comme Paray

Les premiers dirigeants étaient : Mrs BRIVET, BUFFET, BURAGLIO, NEANT, NUGUES, PROVOST, VAUBOURG. La Présidence fut confiée à M. BURAGLIO, puis à M. PROVOST pharmacien nouvellement installé à Paray. Le bureau décide de s'offrir les services d'un entraineur diplômé : M. Willy COLAS, ex professionnel à Clermont-Ferrand. Sous son égide, l'équipe A gravit un échelon tous les ans pour se stabiliser en division d'honneur. Le public très nombreux à cette époque assistait à des matchs de championnat très serrés et à quelques matchs de gala avec les réserves de l'Olympique Lyonnais et l'AS Saint-Etienne.

1941-Equipe-ASO

Les Années 1950 :

On pourrait même intituler cette période les années PROVOST, car cet homme occupa le poste de Président douze saisons de 1949 à 1961. Il était secondé par Mrs NEANT, MARCHAND, BRIVET, DURAND (qui restera au club pendant plus de 20 ans)... Aprés le départ de Willy COLAS, le Président engage Mr LAMAUD au poste d'entraineur. Il restera pendant trois saisons.

En 1955 l'entrainement est confié à André BERTHOMMIER. Il reste au commande pendant quatre saisons, avant de laissé la place à Roland BENEDETTI. Pendant toute cette décennie, le club évolue en division d'honneur. Les adversaires sont : Bourbon, Cercle Dijon, Cuiseaux, Cheminots Dijon, Stade Auxerre, AJ Auxerre, Sanvignes, Montbard... Les Derbys attiraient le grande foule au stade du champ de foire, la palme revenants aux rencontres Paray-Bourbon et Paray-Digoin.
Les joueurs évoluent à cette période : Bonamy, Denis, Furtin, Paccaud, Benecy, Chandelier, Prieur, Szymanski, Zuchaitti, Gaydon, Yvoz, Lorot, Jeandeau, Saccardo, Deschamps, Lagrange, Labey, Echegut, Denizon, Brivet, Cantat, Damet, Bocher, Vermuseau, Mazille, Pideau, Bonnin, Marchand, Bouzianne, Salvi Mario et Ernest, Berger, les Frêres Lauprêtre...

La renommée du club était grande, grâce aux résultats de son équipe fanion, mais également par les manifestations extra sportives organisées par le Président Provost et son équipe. Lors des bals qui se déroulaient au marché couvert, de grandes toiles étaient tendues, puis M. Delaiveau peignaient une fresque différente chaque année.
Les corridas qui étaient organisées pendant l'été attiraient également beaucoup de monde, ceux qui furent chargés par les vaches Landaises s'en souviennent encore.